• fr
  • en
  • de
  • es

Quand la bêtise du robot favorise l'engagement actif de l'apprenant

Une expérience conduite avec des élèves japonais de 4 à 8 ans a mis en évidence cette réalité: lorsque le robot Nao utilisé dans le processus d'apprentissage -de l'anglais dans le cadre de l'expérience- fait des erreurs et amène les élèves à les repérer et à les corriger, les apprenants sont beaucoup plus impliqués et actifs dans la séance de formation.

"Tout ce qui contribue à impliquer l'apprenant est bon pour le processus d'apprentissage" commente le directeur du laboratoire "Socially Intelligent Machines" du Georgia Institute of Technology à Atlanta. De ce point de vue, amener les élèves à reprendre le robot est une excellente chose.

Lire l'article de TechCrunch